FANDOM



Synopsis Modifier

Le palais de Mliuej est réputé dans le monde entier pour la qualité de ses cuisines. La plupart de ses ingrédients sont des produits locaux, notamment la bière, fierté de la ville de Mliuej.

Le maître-cuisinier Sho'Arti Sayouk dirigeait les cuisines depuis plusieurs décennies, jusqu'à sa disparition brutale. L'affaire a été rapidement étouffée, et le chef remplacé par Malrov Youyol. Malheureusement, celui-ci disparaît également peu après...

Devant cette hécatombe culinaire, le jeune fils de Sho'Arti, Arzak Sayouk, décide d'enquêter. Pour cela, il se met à la recherche d'un groupe d'aventuriers suffisamment vaillant pour lutter contre ce qui semble être un terrifiant complot...

Personnages impliqués Modifier

Personnages non-joueurs Modifier

  • Sho'Arti Sayouk : maître-cuisinier du palais de Mliuej
  • Arzak Sayouk : apprenti-cuisinier du palais de Mliuej, fils de Sho'Arti Sayouk
  • Kral Malbar : majordome du palais de Mliuej
  • Malbouf le Cruel : archidémon de la malbouffe
  • Seigneur Merlac
  • Gustave "Gus" Du Tonneau

Personnages joueurs Modifier

Résumé Modifier

La Compagnie Fenwick, tout juste arrivée à Mliuej, doit enquêter sur la disparition de Sho'Arti Sayouk, chef-cuisinier du palais de Mliuej, à la demande de son fils, Arzak Sayouk.

Ils recrutent Jossegrin "José" Tigesalée et Tialdar, et, par accident, Gustave "Gus" Du Tonneau (tavernier des 16 Chopines).

Durant leur enquête, ils récupèrent des légumes de très bonne qualité, des bottes de rapidité, un anneau invocateur de tavernier et l'Amulette de Doubri (qui transforme quiconque la porte en cochon).

Arzak était finalement derrière tout ça, et avec sa compagnie des cuisiniers infernaux, il ambitionnait d'invoquer l'archidémon Malbouf le Cruel en sacrifiant son père. La cérémonie se passe mal, et le démon prend le contrôle de Sho'Arti et commence à ravager la ville.

Au terme d'un combat intense, impliquant jets d'huile de palme bouillante d'une part et lancers de légumes frais de l'autre, le démon est défait, et les aventuriers sont récompensés par le seigneur Merlac en personne.

Récit complet Modifier

Musique des 16 Chopines

Musique des 16 Chopines

La Compagnie Fenwick, à l'époque composée de Yuuki et son fidèle rat Horace, Yujo, Shinitaï, Brokk et Urak, arrive enfin à Mliuej après plusieurs jours de marche. Mliuej, ils en ont rêvé : une ville consacrée entièrement à l'art de la bière. Toute l'activité économique repose sur cette réjouissante boisson, ce qui fait que la ville n'est constituée que de tavernes, brasseries, et que ses environs ne voient pousser que du houblon.

Éreintés par leur long voyage, ils décident de passer la nuit dans une auberge plutôt luxueuse, tenue par un charmant tavernier du nom de Gus : les 16 Chopines. Ils y font la rencontre de deux aventuriers : Jossegrin "José" Tige-Salée, semi-homme aux extraordinaires capacités culinaires, et Tialdar, roublarde humaine avide de richesses.

Sur place, ils découvrent une annonce en menzzorien : "Cherche groupe d'aventuriers pour travail grassement rémunéré aux frais de sa seigneurerie. 150 PO/aventurier, avantages en nature, salaire négociable. Demander Arzak Sayouk aux portes du palais du seigneur Merlac".

Enthousiasmé par une récompense loin d'être inintéressante, nos aventuriers quittent l'auberge après quelques au-revoir déchirants à Gus et ses bières. Après avoir remis à sa place un magicien débutant un peu pompette, la compagnie demande des informations à plusieurs passants. Selon certains, le seigneur Merlac serait retranché dans son palais depuis son arrivée, et personne ne l'aurait vu depuis des lustres...

Après avoir soudoyé les gardes du palais à l'aide de piécettes et de quelques denrées proposées par José, les aventuriers rencontrent Karl Malbar, le majordome de Merlac. Il les emmène au près d'Arzak Sayouk, qui leur explique la situation. Son père et chef cuisinier du palais, Sho'Arti Sayouk, a disparu depuis plus d'un mois. Il a été remplacé par Malrov Yoyol, qui lui a même a disparu 2 semaines auparavant. Après quelques négociations financières, le groupe se décide à mener l'enquête, en commençant par une aile déserte du palais.

Après avoir vaincu un poulet changeur de forme, les aventuriers ne trouvent sur place qu'un butin mitigé : une paire de bottes de rapidité, 3 artichauts et 1 carotte de qualité. En sus, Brokk fait l'acquisition d'un anneau en mithril lui permettant d'invoquer à volonté un personnage : l'heureux élu ne sera nul autre que Gus, le tavernier des 16 Chopines.

Plutôt badauds, la compagnie décide de commencer l'enquête dans une bonne taverne, mais ils sont attaqués par un assassin encapuchonné. Après l'avoir sérieusement maravé, il les supplie de ne pas l'achever, et le bon cœur de certains membres du groupe les pousse à l'épargner, et même de le soigner et de le nourrir avec du bon pâté.

Filibert dit "La Courte-Dague" décide alors de donner quelques informations : il n'a jamais vu le visage de son commanditaire, et était drogué lorsqu'on l'y a amené. Il se souvient juste de la localisation de l'entrée du souterrain (Rue de l'Ambrée), et d'une silhouette bedonnante.

La compagnie se dirige donc immédiatement vers la Rue de l'Ambrée. Elle accède facilement aux souterrains, après avoir poussé l'unique garde, un orc inoffensif, dans la rivière ("J'avais une femme et des enfaaaabrlrlrlrlrl"). Une exploration chaotique des souterrains s'ensuit (avec notamment une embuscade d'assassins, une attaque ratée de chapichapos maléfiques et de rats mutants). Anecdote amusante, Yujo fait un échec critique d'examen de Priaka sur une amulette trouvée à même le sol. Persuadé qu'elle ne présentait aucun danger, il la porte au cou, et se transforme en cochon (voir Amulette de Doubri).

La Compagnie Fenwick tombe finalement sur un homme à la silhouette bedonnante, qui semble garder une porte. En lui présentant le cochon magique et vos légumes, il s'exclame : "Aaaaah, c'est M. Kralig qui sera content !". Il les laisse alors passer, vers ce qui s'avère être... le garde-manger du palais ! Les aventuriers sont stupéfiés par la scène qui s'offre à eux : Sho'Arti ligoté au milieu de la pièce, et au fond de la salle, Arzak, le sourire aux lèvres ! Ils sont rapidement maîtrisés par des cuisiniers passablement énervés, tandis que l'apprenti-cuisinier, comme tout bon méchant, expose son plan.

Lui et sa compagnie des cuisiniers infernaux a pour projet de faire revenir le démon Malbouf le Cruel, afin "de changer le monde, et accessoiremment de flétrir les champs de légumes, piétiner les cultures de tofu, et répandre graisse hydrogénée et désolation sur le monde !". Pour cela, le sacrifice d'un bon chef-cuisinier était nécessaire : celui de Sho'Arti, son propre père.

Le sacrifice commence alors sous les yeux impuissants de la compagnie Fenwick. Arzak lève sa dague et s'apprête à assassiner son père, quand soudain ! Les cuisiniers qui vous retenaient sont réduits en cendre. Arzak gueule "Ah merde, ça a foiré !" et s'enfuit. Une lumière rouge, malveillante, émane de Sho'Arti, désormais enveloppe charnelle pour Malbouf le Cruel. Après un petit ricanement lugubre, il lâche un "Ahah, CA VA CHIER" et se téléporte.

Les aventuriers se précipitent dehors, et se retrouvent dans une ville de Mliuej en proie au chaos. Un nain pleure devant une brasserie Guiliness en flammes. Débarque alors un gobelin affolé, qui crie "Y a un gros truc vert swifi qui brûle tout place Ralatouf !".

Confrontation finale avec Malbouf le Cruel

Confrontation finale avec Malbouf le Cruel

Arrivés sur place, ils découvrent Sho'Arti, dont l'apparence a radicalement changée : il fait désormais 5 mètres de haut, projette des flammes par ses narines, et dégage une forte odeur de frite. Un combat épique s'engage, mais les dégâts occasionnés par les aventuriers sont minimes. Agacé comme le serait un homme par des moustiques, Malbar s'échappe en s'envolant vers le nord.

Arrivés à la place Capsule, la compagnie se rend compte du désastre. Des quartiers entiers sont en flamme, des elfes s'évanouissent, et ça sent vraiment la bouffe premier prix. Mais surtout, Malbouf le Cruel est au summum de sa puissance. Il est désormais équipé de 2 poêles à frire de combat épique, et crache de l'huile de palme bouillante par la bouche.

Yujo et José ont alors une idée astucieuse : et si ce démon de la malbouffe était... sensible à la bonne bouffe ? Pendant que les bourrins s'occupent du combat au corps à corps (Urak s'est même efforcé d'enrouler son épée dans du jambon !), ils s'efforcent de projeter carottes, artichauts et bons petits plats sur la créature... et c'est extrêmement efficace ! Au terme d'un combat de longue haleine, Malbouf le Cruel est banni une deuxième fois du monde des humains, et quitte alors le corps agonisant de Sho'Arti.

Arzak Sayouk est rapidement maîtrisé, et les aventuriers conduits auprès du Seigneur Merlac. Celui-ci est dissimulé derrière un paravent, mais les félicite de leur bravoure et leur octroie la récompense promise. Il leur indique également qu'il a un travail "un peu plus sérieux" à leur confier... (voir "La bière Guiliness").

Trivia Modifier

  • Difficile de rester sérieux quand on doit faire la voix de Malbouf sur un fond de musique épique de The Witcher 3 et dire "VIVE LE CHOLESTEROL"